mercredi 21 mars 2007

Je l’ai vu à la télé

À Montréal, Ottawa ou Paris je regarde la télé à peine une demi-heure par semaine. Au Vanuatu, ce fut une demi-heure en deux mois! Les raisons sont multiples: manque de temps, nouvelles sur internet sans pubs, seulement les chaînes hertziennes à Montréal...

Autre pays, autre mœurs! Ici, je vis essentiellement seul. Mes colocataires ont tous des horaires différents, donc nous passons peu de temps ensemble quotidiennement. Pour la première fois de ma vie, je mange la grande majorité de mes repas seuls. Pas de réfectoire comme quand j’étais en résidence à l’Université de Toronto... Et, comme le dit une des collègues mexicaines, manger seul, c’est ennuyant! Pour briser la monotonie des coupons de pizzeria qui parsèment notre frigo et du plancher blanc-qui-n’est-plus-trop-blanc, rien de plus facile que le meilleur ami de l’homme: la télévision. D’une demi-heure par semaine, je suis passé à 2-3 heures par jour.

Jamais de ma vie avais-je regardé autant de télévision. Le canado-français que je suis se dit: Chouette, je vais pouvoir regarder TV5, BBC World, RDI et LCI... ou pas! Les chaînes de « nouvelles » ici sont sensationnalistes, nombrilistes et pleins d’autres mots qui finissent en -iste! CNN est parfois intéressant mais a le défaut de ne presque jamais faire de sommaire, préférant se concentrer sur des sujets d’une pertinence incroyable. Aujourd’hui: Boy scout lost in North Carolina wilderness. Il a été retrouvé - tant mieux pour lui, mais, honnêtement, on s’en fout! Il y a aussi les chaînes locales, dont les nouvelles sont utiles pour la météo et pour savoir à quelle intersection il y a eu un accident de tricycle... mais pas grand chose de plus. Quant à Fox, c’est une bande de ... (mot commençant par f et finissant en -iste).

Faute de nouvelles, il faut que je me rabatte sur autre chose. Les sitcoms avec des publicités vantant la dernière pilule pour le cholestérol toutes les cinq minutes, très peu pour moi... Les chaînes sportives ou style télé-achats, encore pire. Bref, je passe une bonne partie de mon temps devant le petit (14 pouces) écran à regarder des documentaires sur le History Channel. C’est parfois instructif, parfois de la révision et parfois déplaisant. Essayez, vous, de manger votre hamburger ou votre taboulé en regardant des images des kurdes gazés par Saddam Hussein!

Quand le poids de l’histoire est trop grand, un coup sur la télécommande et c’est l’autre poste que je regarde beaucoup, le Discovery Channel. La chaîne est un drôle de mélange de science, de télé-réalité, de sports extrêmes et de bouffonnerie. Du détail de la fabrication d’un disque vinyle au touriste perdu dans la jungle bolivienne pendant un mois et au fou qui fait du base jumping au Grand Canyon en plongeant dans l’abîme au volant d’une moto, je l’ai vu à la télé! Saviez-vous qu’avec de l’oxyde d’azote comme comburant et un salami italien pelé comme carburant (vous avez bien lu), c’est possible de propulser une fusée à plus de 200 mètres dans les airs? C’est une des très nombreuses choses que j’ai appris à l’émission Mythbusters. Certainement loufoque et tout aussi inutile, mais au moins, avec ce que je regarde, je pourrais accomplir la prédiction du livre souvenir de ma dernière année de lycée: Will make Jeopardy go bankrupt.

Fernsehen macht frei.
- Chandos

3 commentaires:

Greg a dit...

have you seen the daily show or the colbert report on comedy central? only shows I watch and they're priceless! perfect antidote to CNN / Fox

Lee a dit...

I'd give up on news if I were you. your best bets for truely mind numbing entertainment are all hte CSI's....

Caroline a dit...

Quelque chose qui commence par "f" et qui finit en "-iste"?

Hum... Connaissant Fox News et Bill O'Reilly, ça ne peut être que "féministe"! ;)